Entretenir la gouttière de toiture pour préserver son habitation

By Cogebat on 19 novembre 2013 in Entretien de la maison
0
1

Entretenir la gouttière de toiture, c’est vérifier régulièrement la présence de feuilles et la nettoyer pour éviter un dégât des eaux.

L’entretien de la gouttière et descente de gouttière de votre toiture est un geste nécessaire pour protéger votre maison. Vous pouvez réaliser certaines tâches d’entretien vous-même. Dans les cas plus complexes, l’aide de COGEBAT vous sera utile pour éviter les désagréments d’une toiture mal entretenue.

Qu’entend-on exactement par gouttière ou corniche de toiture?

La corniche de toiture, telle qu’elle est visible sur les maisons traditionnelles, se présente sous différents aspects.

Considérée comme un débord de toiture, elle est un simple avant-toit utile pour évacuer les eaux afin qu’elles ne ruissellent pas sur la façade.

Imaginée comme un support d’architecture, elle apparaît comme une large couronne avec moulures aussi esthétique que fonctionnelle. Positionnée en saillie d’une construction, la corniche est horizontale ou pentue.

Selon sa conception, la corniche est composée de plusieurs éléments: l’architrave, la cimaise, le fronton, le larmier, le soffite droit ou bombé. En Belgique, son utilité est reconnue depuis le XVIIIème siècle. Toutefois, ce principe constructif est devenu plus rare au profit de la gouttière fabriquée en Zinc ou Cuivre, mais aussi PVC.

La gouttière moulurée, demi-ronde ou carrée se pose au moyen de crochets galvanisés avec ou sans planche de face décorative. Une descente de gouttière du même matériau est fixé verticalement sur le parement pour rejoindre le réseau d’égouttage. Dans certains cas, on placera également en pied de descente de gouttière une souche en fonte, élément cylindrique de 100cm de longueur, en fonte moulurée qui protège et évite l’écrasement du pied de descente en Zinc ou Cuivre.

Entretenir la gouttière de toiture soi-même

Différents systèmes de grilles existent et se clipsent sur le dessus de la gouttière, ce principe permet de réduire l’amas de feuilles et le risque d’obstruction dans la descente de gouttière. On peut également déposer à la jonction de la gouttière avec la descente de gouttière une crapaudine, petit treillis de forme elliptique qui bloque l’entrée des feuilles dans la descente d’eau de pluie.

Néanmoins, le principal inconvénient à ces systèmes est le risque d’accumulation de feuilles sur le grillage réduisant alors le bon écoulement des eaux de toiture et donc risque de débordement.

Alors comment s’y prendre pour entretenir sa gouttière de toiture et la nettoyer en profondeur ? Les plus habiles utilisent un crochet et une spatule suffisamment fine pour racler les parois de la corniche. La tâche peut toutefois s’avérer longue et difficile. Le résultat peut être décevant.

Les amateurs de high-tech préfèrent les aspirateurs eau et poussières ou même les i-robots entièrement autonomes. Dotés d’un extrudeur performant et de brosses spécifiques, ces appareils « nouvelle génération » évitent les efforts inutiles en choisissant le mode adapté au type de débris à nettoyer. Le principe est simple et facile à mettre en œuvre. Il facilite l’entretien de votre corniche de toiture.

Les dangers liés à une gouttière de toiture mal entretenue

Une gouttière de toiture mal entretenue est bouchée par des feuilles mouillées et compressées, des branches, de la mousse ou tout élément naturel en décomposition. Elle n’accomplit plus sa fonction de récoltement et d’évacuation des eaux de surface de la toiture vers le réseau d’égouttage.

Le vent facilite l’accumulation de résidus à l’intérieur des corniches et des gouttières en empêchant ainsi l’évacuation des eaux de pluie. Peu à peu, l’humidité envahit la façade en laissant des fissures se former à l’extérieur et des moisissures apparaître à l’intérieur.

Des problèmes sanitaires s’en suivent. Inhalées à hautes doses, les spores de moisissures sont dangereuses pour la santé. Les pathologies sont cutanées ou respiratoires. Les allergies aux micro-organismes liés à l’humidité entraînent notamment asthme, rhinites et mycoses. Les dangers d’une corniche mal entretenue ne sont pas anodins.

Une autre conséquence trouve son origine dans l’utilisation de l’eau de pluie. En effet, les règlements d’urbanisme imposent lors de travaux la pose d’une citerne d’eau de pluie chargée de récolter les eaux de toiture. Certaines communes imposent même de dimensionner le volume de la citerne en fonction de la superficie de la toiture. L’utilisation et récupération de cette eau de pluie au moyen d’un groupe hydrophore est donc intéressant parce que gratuit. Le défaut d’entretien de la toiture, les gouttières et descentes de gouttière contamine l’eau de pluie, obstrue le pré-filtre, pollue la citerne et rend son utilisation peu hygiénique dans la maison.

Malgré ces conseils, vous ne vous sentez pas l’âme de nettoyer votre corniche? Faites appel aux spécialistes de COGEBAT et découvrez notre contrat d’entretien! 

Le contrat d’entretien COGEBAT >

0 Comments

Add comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*